Thème: Belgique

En Belgique non plus: Ne ratifions pas le Traité budgétaire européen

Appel lancé à l’initiative du Mouvement de Gauche

2013-01-16fdg-pancarte-austeriteL’Europe s’enfonce chaque jour un peu plus dans la récession. En cause, les politiques d’austérité qui, de Lisbonne à Athènes, en passant par Londres, Paris, Rome, Madrid, Berlin ou Bruxelles, cassent l’activité économique et engendrent chômage, baisse des salaires et misère.

Ceux qui ont mis en œuvre ces politiques mortifères nous pressent de ratifier le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) en Europe. Or, ce Traité couplé à l’autre Traité, celui qui porte sur le Mécanisme européen de stabilité (MES), réservé aux seuls pays de la zone euro, s’inscrit dans la même logique austéritaire. Une logique qui a pourtant montré son échec complet depuis la crise économico-financière de 2008-2009 et le montre encore sous nos yeux en Grèce ou en Espagne.

Lire la suite »

Départ de Bernard Wesphael du Parti Ecolo, vers une vraie gauche écologiste ?

Par Thomas Van Zwol (secrétaire du Comité Bénélux du Parti de Gauche) et Céline Meneses

Après des années de militantisme pour une écologie laïque et sociale au sein d’Ecolo, Bernard Wesphael vient aujourd’hui de rendre sa carte. Il tire ainsi les conséquences du Congrès de Louvain-la-Neuve du 11 mars dernier. Les résultats de cette élection interne reflètent que les idéaux de laïcité, d’écologie sociale et de résistance au néolibéralisme ne trouvent plus leur place dans ce parti.

A l’heure où Ecolo se complaît dans une opposition mollassonne à l’austérité prônée par le gouvernement du premier ministre Di Rupo (PS), il est évident que l’époque où les verts francophones voulaient « faire de la politique autrement » est bel et bien révolue.

Une autre politique au service des Wallons et des Bruxellois : voilà l’ambition clairement affichée par Bernard Wesphael et les siens.

Chef de groupe Ecolo au Parlement wallon, Bernard Wesphael est bien connu pour avoir été le seul député de Wallonie à avoir refusé le Traité constitutionnel européen en 2005.

Lire la suite »

Le Parti de la gauche européenne soutient pleinement la grève générale en Belgique

Parti de la Gauche Européenne

Sans dialogue avec les syndicats et par un passage en force au parlement belge, le gouvernement Di Rupo impose une réforme du système de pensions et de l’assurance chômage à l’opposé du modèle social belge. C’est une véritable honte, particulièrement après 541 jours d’incertitude, qu’un gouvernement ayant à peine deux semaines d’existence, comme premier acte politique, plante un couteau dans le dos de son peuple.

Il est incroyable, au 21ème siècle, quand les technologies et le progrès technique pourraient faire que les gens travaillent moins et mieux, et quand les jeunes sont confrontés au chômage comme jamais, que Di Rupo et ses partenaires politiques osent proposer des mesures aussi socialement néfastes et économiquement stupides. Mais nous savons quels intérêts ils servent.

Lire la suite »