Thème: Equateur

L’initiative Yasuni ITT ne doit pas avoir été en vain!

Première réaction à chaud à l'annonce courageuse du Président Rafael Correa

yasuni1  yasuni2

L’Equateur et son président viennent de prendre une décision douloureuse.

Depuis Septembre 2007, le gouvernement de la Révolution Citoyenne avait à cœur de faire fonctionner le premier mécanisme international mettant concrètement en œuvre le principe onusien de responsabilité partagée mais différenciée dans la lutte contre le changement climatique et les questions environementales globales.

Le système proposé concernait Yasuni-ITT (sigle venant du nom des trois forages d’exploration qui se trouvent dans la zone : Ishpingo-Tambococha-Tiputini),consistait en l’idée de renoncer à ne pas exploiter les 850 millions de barils de pétrole (20% des réserves de pétrole du pays) situés dans le Parc Yasuní, une réserve naturelle qui contient une des plus importantes biodiversité dans le monde et qui est habitée par des communautés indigènes d’Amazonie.

Lire la suite »

Solidarité avec le gouvernement équatorien

Equateur_ambassade

Le Parti de Gauche demande le respect de la décision souveraine du gouvernement équatorien d’accorder l’asile politique à Julian Assange retranché dans son ambassade à Londres depuis le 19 Juin dernier.

Cette décision fit prise après deux mois de négociations vaines avec les autorités suédoises et étatsuniennes pour obtenir la garantie que la Suède n’extraderait pas Julian Assange vers les USA et que les USA ne ferait pas de procès à Julian Assange pour terrorisme ou espionnage (des crimes d’ordinaire jugés devant des tribunaux militaires et passibles de la peine de mort ou de la réclusion à perpétuité aux USA).

Elle ne saurait être remise en cause.

Le Parti de Gauche dénonce les menaces que le gouvernement britannique fait planer sur les relations diplomatiques avec l’Equateur en prétendant déroger à la Convention de Genève. La possibilité d’employer la force pour pénétrer dans l’ambassade équatorienne évoquée explicitement mercredi est intolérable.

Conséquent avec ses exigences de respect des droits de l’Homme et de respect du droit international, le Parti de Gauche assure le gouvernement  équatorien de sa solidarité.

Rencontre avec le président « le plus vert du monde » : Raphaël Correa

A l’occasion de sa visite officielle en Belgique et de sa rencontre avec Lothar Bisky, Président du groupe GUE/NGL au Parlement européen, et Jean-Luc Mélenchon, vice Président de la Commission des Affaires Etrangères et membre du groupe GUE/NGL, le président équatorien Raphaël Correa propose de cesser d’exploiter le pétrole, principale manne financière de l’Equateur, pour le bien de l’Humanité(1) et de lutter contre le déboisement de l’Amazonie, le « poumon du monde ». Dans un même temps,  il précise que si l’Equateur prend ses responsabilités pour le bien de l’Humanité, le reste des Etats doivent lui rendre la pareille, sans quoi une telle politique serait insoutenable. Une idée qui dénote dans un monde globalisé où l’on a pris l’habitude d’échanger des biens marchands et non de l’intérêt général partagé. Une initiative à soutenir, sans aucun doute.

Lire la suite »