Thème: indignés

Les indignés parisiens en flashmob à Beaubourg contre la crise

AFP - 4 juin 2011

PARIS — Entre 150 et 200 jeunes « indignés » ont participé samedi à un « flashmob » (mobilisation-éclair) sur le parvis du centre Georges-Pompidou à Paris pour dénoncer les effets de la crise et exiger « une démocratie réelle », a constaté un journaliste de l’AFP.

Peu avant 16H00, ils se sont rassemblés sur la place Beaubourg où des tracts ont été distribués. Sur les pancartes, on pouvait lire, entre autres : « Stop à l’individualisme », « Nos cerveaux ne sont pas à vendre », « El pueblo unido » (le peuple est uni, ndlr).

Puis, peu après 16H00, ils se sont allongés sur le parvis pendant quelques minutes pour dénoncer « l’immobilisme des politiques », a dit à l’AFP Federico Zalamea, un des leaders du mouvement.

Lire la suite »

Le mouvement des « indignés » gagne la France

L'Expansion.com avec AFP - publié le 30/05/2011 à 10:45

Source

La mobilisation parisienne a débuté le 19 mai - REUTERS/Philippe Wojazer

La mobilisation parisienne a débuté le 19 mai
REUTERS/Philippe Wojazer

Un millier de personnes s’est rassemblé dimanche à la place de la Bastille à Paris pour protester contre « le chômage, la précarité et la corruption », faisant écho à la vague de contestation spontanée en Espagne.

Un millier de jeunes, selon la police et les organisateurs, se sont rassemblés dimanche place de la Bastille à Paris pour protester, sur le modèle des « indignés » espagnols, contre « le chômage, la précarité et la corruption », ainsi que contre les « dérives de la démocratie ».

Une grande banderole portant l’inscription « démocratie réelle maintenant » était déployée au-dessus des marches de l’opéra, une autre, sur le parvis, proclamait « Paris, réveille-toi ».

Lire la suite »

Evacuation des Indignés de la Bastille

Par LEXPRESS.fr, publié le 30/05/2011 à 09:00

Les indignés de Bastille le 25 mai 2011 à la suite du mouvement de la puerta del sol. LEXPRESS.fr/Angélina Guiboud

Les indignés de Bastille le 25 mai 2011 à la suite du mouvement de la puerta del sol.
LEXPRESS.fr/Angélina Guiboud

Source

Voulant faire écho au mouvement madrilène de la Puerta del Sol, la contestation parisienne s’est achevée dimanche soir, sur intervention des forces de l’ordre.

Ils sont un millier d' »Indignés » à avoir tenté d’imiter leurs camarades de Madrid dimanche à la Bastille à Paris, avant d’être contraints en début de soirée de quitter la place emblématique de la gauche française.

Après une journée de contestation des institutions et de rêves de démocratie directe, ils ont laissé sans heurts la police évacuer la place vers 21h30, démonter les tentes et faire descendre les protestataires des marches de l’Opéra.

Lire la suite »

Mouvement des Indignés : la place de la Bastille évacuée

leParisien.fr 29.05.2011

Source

Un millier de personnes ont tenté d’imiter, dimanche à Paris, place de la Bastille, les jeunes «indignés» espagnols, qui campent depuis deux semaines à Madrid. Mais en début de soirée, ils ont été contraints de lever le camp. Après une journée de contestation des institutions et de rêves de démocratie directe, la police a évacué sous les huées la place vers 21h30, démonté les tentes et fait descendre les protestataires des marches de l’Opéra. Quelques jets de gaz lacrymogène ont été lancés. «Paris debout, soulève-toi», «Démocratie réelle maintenant», «Mai 1968 demandait l’impossible, mai 2011 réalisera l’impossible» : voici les slogans qu’on pouvait lire un peu plus tôt sur les marches de l’opéra, alors qu’au moins 20 000 personnes manifestaient à Athènes et que la place de la Puerta del Sol était envahie par les protestataires à Madrid. Cette nuit, les jeunes «indignés» de Madrid, portés par les soutiens venus de l’étranger, ont décidé de poursuivre l’occupation de la Puerta del Sol, où leur village de tentes est devenu le coeur du mouvement de contestation né il y a deux semaines.   Militant associatif, Yannick Comenge espère que cette journée ne sera pas un feu de paille : «Nous devons suivre l’exemple des Espagnols, dénoncer la corruption sociale comme ils le font depuis plusieurs semaines.»

Lire la suite »

Interview lors du Journal Inattendu du 28 mai 2011

RTL.fr 28.05.2011

Source

« Céline Meneses, 26 ans, d’origine espagnole, sera avec nous en direct de la place Puerta del Sol à Madrid pour parler du mouvement des « Indignés », ces espagnols qui campent sur la place pour protester contre le gouvernement et la crise… »

Les jeunes de la Puerta del Sol font des émules en Europe

leParisien.fr 25.05.2011

Source

La jeunesse espagnole ne désarme pas. En Italie, au Portugal mais aussi en Allemagne et en France, les jeunes tentent de lui emboîter le pas.

Les jeunes révoltés de la Puerta del Sol, à Madrid, commencent à faire des émules hors d’Espagne. Lors de l’assemblée générale de la mi-journée hier, à laquelle assistaient près de 300 personnes sous un soleil de plomb, Céline Meneses, une Française venue manifester, a lu un message de soutien aux manifestants français de la place Bellecour, à Lyon dont le premier rassemblement, lundi soir, qui devait déboucher sur l’occupation de la place, a été dispersé par la police mais devait se reconstituer hier soir. En France, mais aussi au Portugal, en Italie, en Allemagne et en Grande-Bretagne, certains jeunes commencent à organiser des protestations inspirées de « Sol ». « En tout, 676 villes ont pris contact avec nous », explique Kike, 18 ans, porte-parole d’Extension International, la commission chargée de structurer ce réseau. « Depuis samedi, les contacts avec les capitales européennes sont en augmentation constante. » Ils se font essentiellement sur Internet, grâce au site Tomalaplaza (NDLR « Prends la place ») qui leur est dédié. La commission veut maintenant proposer à ses correspondants de toutes les grandes villes européennes d’organiser une manifestation dimanche 29 mai. Internet comme vecteur de propagation « Nous sommes un mouvement global », insiste Kike.
Lire la suite »