Thème: Royaume-Uni

Non à la privatisation du National Health Service !

nhs logoComme toujours lorsque je suis en séance parlementaire à Strasbourg, je dispose de peu de temps libre.
Je prends néanmoins quelques minutes pour vous faire connaître le communiqués de mes camarades du Parti de Gauche Londres contre la privatisation du service de santé publique en Grande Bretagne et la négation démocratique qui l’accompagne. Bravo à mes camarades londoniens toujours sur le pied de guerre aux côté de la gauche et des mouvements sociaux de la capitale britannique!

Non à la privatisation du National Health Service !
Parti de Gauche Londres.

Le Parti de Gauche Londres condamne la tentative de privatisation du NHS (Sécurité Sociale britannique) par le gouvernement britannique. Ce projet de loi s’inscrit dans le contexte de l’impasse austéritaire qui tire toute l’Union Européenne dans une terrible récession.

Lire la suite »

Royaume-Uni: l’austérité ça suffit!

Par Philippe Nadouce et Céline Meneses

Ils et elles étaient plus de 150 000, dont plusieurs camarades du Front de Gauche de Londres, à défiler hier dans les rues de Londres pour protester contre les plans d’austérité mis en place pour le gouvernement Cameron. Une austérité qui prouve que l’Euro n’est ailleurs qu’une excuse pour organiser le remboursement prioritaire des intérêts des banques et la casse méthodique des services publics.

« L’austérité, ça ne marche pas », voilà ce que disait avec bon sens la banderole de tête de la manifestation, tirant le bilan de deux ans de coupures budgétaires drastiques. Elle s’est déroulée dans une ambiance de gronde contre le gouvernement conservateur, renforcée par les récentes « affaire Andrew Mitchell », obligé de démissionner la veille pour avoir traité de « prolo » un policier et « affaire George Osborne », surpris en première classe dans un train avec un billet de seconde.
Lire la suite »

Royaume Uni : Cameron dégage !

Par Elisabeth Renan et Céline Meneses

Dimanche 2 Octobre, plus de 40 000 personnes se sont réunies dans les rues de Manchester pour manifester, à l’appel des syndicats relayé par les indignés anglais, contre les plans d’austérité du gouvernement de David Cameron.
La ville n’a pas été choisie au hasard. C’est à Manchester que le Parti conservateur dont David Cameron est le leader, avait décidé de réunir son Congrès.

Les slogans des manifestants étaient « Fight the cuts » (à bas les coupes budgétaires), « David Cameron dégage », « Les travailleurs unis jamais ne seront vaincus » ou encore « Grève générale. »La marche a été moquée par le « chancelier de l’échiquier » (le ministre des finances), George Osborne, qui n’a pas hésité à déclarer que « manifester n’aiderait pas à relancer l’économie du pays » et a annoncé la poursuite de sa politique d’austérité.

Une telle mobilisation est le signe que l’indignation peut l’emporter sur la résignation. Le peuple refuse de payer la crise que le Labour et les Conservateurs ont contibué à créer. Au Royaume-Uni comme dans toute l’Europe, l’heure est à la lutte. Nous ne paierons pas leur crise!