Thème: UE

Budget de l’UE : un nouveau pas dans la mauvaise direction

budget ueParti de la Gauche Européenne

L’adoption par le Conseil européen, la semaine dernière, d’un budget de l’UE pour la période 2014-2020 en recul de 3% est une nette regression et va dans le sens contraire des besoins des sociétés européennes pour sortir de la crise.

Avec un plafond de 960.000 milliards d’euros, moins de 1% du PIB européen et une baisse de 33.000 milliards euros par rapport à l’exercice précédent, c’est la première fois qu’il y a une coupe dans le budget stratégique européen.

Il y a des coupes dans la politique de croissance de 24%, de 4% dans la politique de cohésion, 4% dans la politique agricole commune, 20% dans la politique de coopération. Sur ​​l’emploi des jeunes, la nouvelle ligne budgétaire se limite à 61,6 milliards d’euros pour les pays où le taux de chômage des jeunes dépasse les 25%.

Les pires intentions du Royaume-Uni de David Cameron et de l’Allemagne d’Angela Merkel, tous deux conservateurs et imprégnés du fondamentalisme néolibéral, ont imposé la victoire de l’égoïsme.

Ce dont les sociétés européennes ont besoin d’urgence, c’est d’un modèle économique complètement différent basé sur la création d’emplois et la satisfaction des besoins sociaux. Les députés européens devraient rejeter ce budget d’austérité.

Elections européennes 2014 : pour une refondation démocratique de l’UE

EL Executive Board meeting, Copenhagen, 2012-11-17/18

L’autoritarisme et la confiscation des pouvoirs au profit de la troïka et des intérêts financiers deviennent la règle pour imposer les politiques d’austérité : les parlements nationaux, les droits et les libertés, les activités syndicales et même le Parlement européen, sont écartés des choix essentiels. Le refus de la Commission européenne d’enregistrer la proposition d’Initiative Citoyenne Européenne imaginée par le PGE, a illustré de manière caricaturale le verrouillage institutionnel.

Jamais la crise de la démocratie n’a été aussi profonde dans l’UE et dans les pays d’Europe. Cette situation impose une refondation profonde pour donner enfin des pouvoirs réels aux citoyens et aux assemblées élues.

Lire la suite »